CONCRETE

C’est au cours d’un premier voyage sur l’ile de Sado en 2019 que je découvre d’innombrables flancs de montagnes recouverts de béton. Ici la nature est comme amputée, déformée pour sécuriser les routes longeant la côte ou découpant la montagne.
Mes premières images témoignent de ce constat.
Poursuivant mon travail avec le mur érigé depuis le Tsunami de 2011 sur la côte Est de l’archipel entre Sendai et Miyako, ces images beaucoup plus graphiques tentent d’extraire une matière visuelle de ces horizons morcelés.
Sont également présentés d’autres paysages épargnés ou les pierres révèlent les traces d’une topographie bouleversée caractéristique du Japon.